Arnaud Bartolomei

Arnaud Bartolomei est maître de conférences en histoire moderne et contemporaine à l’Université de Nice-Sophia Antipolis.

Agrégé d’histoire et ancien membre de l’Ecole des Hautes Etudes Hispaniques (Casa de Velázquez, 2005-2007), il a soutenu en 2007 une thèse intitulée “La Bourseet la vie. Destin collectif et trajectoires individuelles des marchands français de Cadix, de l’instauration du comercio libre à la disparition de l’empire espagnol (1778-1824)”, sous la direction de Gérard Chastagnaret à l’Université de Provence. Le jury était composé de Gérard Chastagnaret (dir.), Michel  Bertrand (Université de Toulouse-Le Mirail), Gilbert Buti (Université de Provence), Carlos Martínez  Shaw (membre dela Real Academia, UNED-Madrid) et Olivier Pétré-Grenouilleau (Sciences Po-Paris). Il est membre du jury de l’agrégation externe depuis 2012.

 

Ses principaux thèmes de recherche sont :

– Le commerce colonial espagnol (XVIIIe-XIXe siècle)

– La dynamique historique du négoce international : conjonctures, acteurs et logiques de décision (conjoncture du commerce extérieur, stratégies d’adaptation des acteurs, crises de la période révolutionnaire et impérial,  impacts de la révolution industrielle sur la dynamique commerciale, espaces atlantique et méditerranéen)

– Les pratiques de l’échange : diasporas et « nations » marchandes, relations de confiance, circulation de l’information et techniques du négoce (banque, assurance, commission) à l’époque de la « révolution commerciale » (1750-1850)

– Les marchands étrangers dans l’Espagne moderne : statuts, intégration et enjeux politiques (guerres, représailles, relations diplomatiques).

 

Participation à des recherches collectives

Il a été membre de 2007 à 2010 du programme I+D « Naciones y comunidades : perpectivas comparadas enla Europa Atlántica(1650-1830) », coordonné par Ana Crespo Solana (Instituto de Historia-CSIC) et il est membre du Comité de Recherche du « Comité International Séguier », coordonné par Brigitte Marin, Emmanuelle Chapron et Gabriel Audisio (Institut Européen Séguier – UMR TELEMME). Il coordonne actuellement, en collaboration avec Gilbert Buti (TELEMME), Claire Lemercier (CSO) et Matthieu de Oliveira (IRHIS) un projet de recherche intitulé « La dépersonnalisation de la relation de commerce aux XVIIIe et XIXe siècles : une révolution commerciale ? », qui a bénéficié d’un financement PE/PS du CNRS en 2011, ainsi que le programme de recherche intitulé « Les figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen (XVIe-XXIe siècle) », inscrit dans les programmes quadriennaux 2012-2015 du CMMC (Université de Nice-Sophia Antipolis) et de l’UMR TELEMME (Université de Provence).

Il a organisé à l’université de Nice-Sophia Antipolis le colloque « Les figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen : commis voyageurs et représentants de commerce (XVIe-XXIe siècle) » (juin 2010, à paraître dans Entreprises et Histoire, janvier 2012) et il a co-organisé avec Gilbert Buti et Olivier Raveux (TELEMME) le colloque « Travailler avec l’autre, travailler chez l’autre en Méditerranée du XIVe au XIXe siècle » (Aix-en-Provence, octobre 2011, à paraître dans les Cahiers de la Méditerranée, juin 2012).

 

Publications

 

2011

Avec Silvia Marzagalli, « La Méditerranéedans les circulations atlantiques au XVIIIe siècle. Introduction », Revue d’Histoire Maritime, n°13, juin 2011, p. 7-12.

« Cadix et la Méditerranéeà la fin du XVIIIe siècle », Revue d’Histoire Maritime, n°13, juin 2011, p. 173-209.

« Les relations entre les négociants français de Cadix et le pouvoir : comportements collectifs et stratégies individuelles (fin XVIIIe siècle) », dans Michel Bertrand et Jean-Philippe Priotti (dir.), Circulations maritimes : l’Espagne et son empire (XVIe -XVIIIe siècle), Rennes, PUR, 2011, p. 117-133.

 

2010

« Les colonies de marchands étrangers en Espagne (années 1680-années 1780) », dans Pierre-Yves Beaurepaire et Pierrick Pourchassé (dir.), Les Circulations internationales en Europe (années 1680-années 1780), Rennes, PUR, 2010, p. 107-120.

« Identidad e integración de los comerciantes extranjeros en la Europamoderna. La colonia francesa de Cádiz a finales del siglo XVIII », dans Ana Crespo Solana (dir.), Comunidades transnacionales. Colonias de mercaderes entranjeros en el Mundo Atlántico (1650-1830), Ediciones Doce Calles, Madrid, 2010, p. 359-376.

« Le port, la baie et la côte : les usages différenciés des espaces portuaires de Cadix à la fin du XVIIIe siècle », dans Daniele Andreozzi, Loredana Panariti et Claudio Zaccaria (dir.), Acque, terre e spazi dei mercanti. Istituzioni, gerarchie, conflitti e pratiche dello scambio dall’età antica alla modernità, Editreg, Trieste, 2010, p. 41-67.

 

2009

« Des biens aux personnes. Les représailles exercées contre les marchands français de Cadix dans les conflits franco-espagnols des périodes révolutionnaire et impériale (1793-1815) », Mélanges de la Casa de Velázquez, numéro 39-1, juin 2009, p. 171-189.

 

2007

« Le marchand étranger face à la crise : départ ou intégration ? Le cas de la colonie française de Cadix aux époques révolutionnaire et impériale », dans Albrecht Burkardt (dir.),  Commerce, voyage et expérience religieuse, XVIe-XVIIIe siècles, PUR, Rennes, 2007, p. 475-496.

« La publication de l’information commerciale à Marseille et à Cadix (1780-1820) : la fin des réseaux marchands ? », Rives nord-méditerranéennes, numéro 27, juin 2007, p. 85-108.

« Paiements commerciaux et profits bancaires : les usages de la lettre de change (Marseille-Cadix, 1780-1820) », Rives nord-méditerranéennes, numéro 28, novembre 2007, p. 109-127.

 

A paraître

 

Avec Claire Lemercier et Silvia Marzagalli, « Les commis voyageurs. Acteurs et témoins de la Grande Transformation.Introduction », Entreprises et Histoire, janvier 2012.

« Commerce à distance et voyage d’affaires. Les missions à Gênes et à Cadix de Jean-Joseph Leydet, un commis qui voyage (1803-1804) », Entreprises et Histoire, janvier 2012.

« Mobilité et cosmopolitisme marchands dans l’Europe moderne. Les enseignements de la colonie française de Cadix (XVIIIe-XIXe siècles) », Cahiers de la Méditerranée, n°84, juin 2012.

« Les compagnies d’assurances par actions à Cadix : les limites d’un calcul rationnel du risque maritime (1780-1805) », dans Gérard Chastagnaret, Brigitte Marin, Olivier Raveux, Carlo Travaglini (dir.), Du fatalisme à l’exploitation du risque. Le risque et les économies méditerranéennes du Moyen Age à nos jours, à paraître aux Presses de l’IFAO, 2012.

« La rationalité marchande à l’épreuve des crises. Stratégies commerciales et trajectoires individuelles des marchands français de Cadix à l’époque de la crise de la Carrera de Indias (1793-1824) », dans C. Maitte, P. Minard et M. de Oliveira (dir.), De la pluralité des mondes industriels. Faire de l’histoire avec Gérard Gayot, à paraître aux PUR, 2012.

« L’impact des indépendances coloniales sur le commerce de Cadix dans la première moitié du XIXe siècle », dans Xavier Huetz de Lemps et Jean-Philippe Luis (dir.), L’Espagne au XIXe siècle, à paraître, Casa de Velázquez, 2012.

« La naturalisation des marchands français de Cadix à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle », à paraître dans Cuadernos de Historia moderna.

« Lettre de change et structuration de l’espace marchand. L’apport des protêts gaditans (fin XVIIIe-début XIXe siècles) », dans W. Kaiser (dir.), Lieux, Places, Espaces. Pratiques marchandes en Méditerranée (Moyen Âge – époque moderne), à paraître aux PUR.

 

 

Diffusion des travaux de recherches hispaniques

 

Traductions

Ana Crespo Solana, « Espaces de coopération et échange. L’alternative atlantique de la Société Hollandaise pour le commerce du Levant (1690-1750) », Nuevo Mundo Mundos Nuevos, Debates, mis en ligne le 12 novembre 2010.

Eloy Martin Corrales, « La Catalogneet l’Atlantique à l’époque Moderne », Revue d’histoire maritime, n°13, juin 2011, p. 139-172.

 

Comptes-rendus

 

Manuel Bustos Rodríguez, Cádiz en el sistema atlántico. La ciudad, sus comerciantes y la actividad mercantil (1650-1830), Cadix, UCA, 2005, 573 p., dans Mélanges de la Casa de Velázquez, n° 36-2, novembre 2006, p. 310-312.

Tamar Herzog, Vecinos y extranjeros. Hacerse español en la edad moderna, Madrid, Alianza Editorial, 2006, 400 p., dans Cahiers de la Méditerranée, n° 80, juin 2010, p. 283-288.

Une réflexion au sujet de « Arnaud Bartolomei »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *